12/12/2008

coeur qui soupire ...

...
Comme à chaque fois, les jours qui suivent sont passage sont pour moi des jours de torture mentale ..
Et now, à chaque fois, j'ai besoin d'un peu plus de temps pour m'en remettre,
pour oublier, pour l'oublier ...
Ce matin encore ... et je me dis qu'aujourd'hui, faut vraiment que je trouve une technique d'auto-brainwash ...
Et v'là qu'en sortant du train ce matin, il m'appelle ...
Pour une bièsserie à la base, mais très vite aussi, pour me demander s'il peut passer après son taf ce soir ...
Ben non, pas possible .. l'officiel rentre en même temps que moi !
En fait, ce coup de fil a remis la machine en route ..
Les 2 jours d'efforts pour passer à autre chose sont à nouveau réduits à néant ..
J'ai presque envie de pleurer, par ce que là, je me dis qu'il veut être près de moi,
ou qu'il voulait entendre ma voix ...
Grrr .. Je comprends mieux pourquoi les autres femmes (celles qui n'arrivent pas à l'avoir)
l'appellent "ma petite torture" ...

09:53 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/12/2008

Où suis-je ?

V'là que hier soir, mon papillon me rappelle..
"Tu fais quoi ?"
"Rien, suis à la casa "
"J'peux venir ?"
"Euh wé ..."
Cool, suis là dans 1h ...
Dès son arrivé, il me prend dans ses bras, mes sert très fort, m'embrasse et me dit :
"ça fait longtemps que je veux venir te voir, mais je n'osais pas comme tu ne me donnais pas de signe !"
Comment pourrais-je ne pas fondre ?
Le pire, c'est qu'effectivement, ça fait plusieurs semaines now que ...
je crois que je n'aime plus mon Lupus ...
Il ne me fait ni chaud ni froid ..
Il essaie de me rendre jaloux, mais j'ai presque envie de le pousser dans les bras de quelqu'un d'aut' ...
Et lui, par contre, se raccroche de plus en plus ...
Donc, mon papillon ...
Il m'a serré dans ses bras, éffleuré et carressé toute la nuit et dès que j'essayais de m'évader,
il m'agrippait en disant: "je ne te lache pas tsé!"
Grrr ... Je commence à croire que nos sentiments sont les mêmes,
mais que nul n'ose les réveler à l'autre ...
Je n'ai à nouveau quasi pas fermé un oeil de la nuit, pas que j'étais mal à l'aise,
bien au contraire, je l'étais trop et je voulais en profiter pleinement ... savourer l'instant ...
ne sachant pas qu'il allait durer toute la nuit ..
Now, ai à nouveau beaucoup de mal à penser à autre chose, sachant surtout que lui,
à cet instant précis, se trouve toujours dans mon lit ...
Et sachant qu'il m'a demandé s'il pouvait revenir après ses cours ce soir ...
Grrr ... je craque à nouveau ...

10:28 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Ce n'est pas fini

Et non !
Depuis un certain temps, (2 mois et demi) j'ai décidé de ne plus boire une goutte d'alcool et ce, jusqu'à nouvel ordre ...
Au bout de 1 mois et demi, ai tout de même suivi un de mes bon potes en sortie ...
Ce qu'il avait omis de me dire, c qu'il avait rdv avec mon papillon ...
Dès qu'il m'a vu, il ne m'a plus laché de la soirée et a même insisté auprès des aut'
pour qu'on se casse de la boîte et qu'on fasse une after chez moi ..
Oui, je sentais déjà le truc venir ..
Arrivés à l'appart, il s'est de suite endormi sur le canapé et les aut', au bout d'une heure,
me l'ont laissé, disant qu'il serait mieux là et que de toute façon,
il a cours quelques heures plus tard .. A moi de le réveiller à temps ...
Moi, sage comme une image, le couvre d'un édredon et go in my bed ...
V'là qu'à peine 1heure plus tard, il me demande s'il peut venir dormir là ..
Vais-je refuser ? allé !!
Brèf ...
Retour à la douceur et à la tendresse d'antan ...
Oufti .. bizar ... Après ces X mois d'oubli forcé ...

10:12 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/11/2008

Chaud Boullette

... La fameuse histoire d'il y a plusieurs semaines ...
Mon papillon est de retour des States...
Le lendemain, il m'appelle en pleine nuit du vendredi au samedi,
me demandant où je suis et si je les rejoins, mais mon repos est plus important ...
8h au mat', re- ... "Mimi, y'a une soirée à Bxl qui commence tu peux voir sur le net ?"
"Ben, non hein, une soirée, c'est le soir, pas now!"
"Oki, mais suis avec des potes et on doit être à Bxl plus tard, est-ce qu'on passer faire une virgule chez toi ?"
"Euh, combien, dans combien de temps et pendant combien de temps ?"
"On est 4, tu les connais, on est là dans 1 heure et on reste jusqu'à midi",
"oki, mais n'ai rien à boire, y vais vite"
Pendant ce temps, j'appelle mon Loup, censé travailler, "Alors, ça boume ?"
"Oééééé, suis rétamééé, susi saoullll, veut dormirrrrr, suis là dans 5min..."
"Heeeiiiiinn ? Non ?! Mais ... Tu ne dormiras pas des masses tsé, j'ai une bande de zigs qui vient faire une virgule,
d'ailleurs, passe me prendre au maga, suis chargée !"
10min plus tard, retour @ home, coup de fil, papillon ...
"Suis à la gare, j'arrive dans 10min, t'as besoin de rien ?"
"Euh, non, mais tu veux dire quoi par 'je' suis là.."
"Ben oué, les aut' m'ont laché à l'aut' gare, ils ont disparus..."
Grrrrrrrrrrrr ...
Encore plus grrr quand mon lupus m'affirme que le papillon est surement mon amant ...  Mais, non .. evidemment
Comme si j'irais chercher 20litres de chope pour mon amant ...
Papillon vient et dépité, se casse 2h après ...
Mon lupus "Ben, oué hein, j'ai bienn vu comment tu le regardes et comment il te regardes aussi ..."
"Mais .. non "
"Si, tu l'aimes ..."
"Je l'aimes bien mais .. c'est un gamin, puis, veut mieux pas, c'est dangereux"
"dangereux ?"
"Ben oui, mieux de l'avoir en pote qu'en mec, à force, on voit comment il traite les meufs,
comme de la merde, puis ça couche à gauche à droite et doit véhiculer des maladies ..."
"Ah, oué, j'comprends"
Ouf .... Chaud boullette!

23:50 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/09/2008

J'ai oublié comment il faut faire pour oublier ...

Oooh combien de temps que j'attends cette soirée ...
Avec mon lupus cannii, je descends les marches et je me mêle à la foule.
Le temps de quelques mondanités, quelques "Oh, ça fait une éternité, 10ans non ?"
et hop me voilà à me déhancher au mileu de la foule ... mon lupus, derrière moi, quelque part à quelques mètres ...
Pas directement en vue mais ...
Puis, une fois de plus, je me fais agripper...
Puis plaquer contre le mur, "Ah, quand même ! Je n'en pouvais plus d'attendre"
Une chaleur indéscriptible m'envahit comme je reconnais sa voix rauque ...
"Mais, qu'est-ce.." et me voilà, impossible de me mouvoir,
entièrement prisonière de lui, des ses baisers, prête à m'abandonner à lui...
"Non, je ne suis pas ..." .. "Cchhttt, laisse personne ne te voit, y'a que moi ..."
Mais ...
Je me retourne, mon lupus se lève..
Bête chat... Une fois de plus elle a trouvé le moment pour nous réveiller.
Me voilà.. perturbée, bouleversée, troublée pour toute la journée...
Toute la journée, je suis restée dégoûtée, dépitée, désenchantée, dé...
par tout, autour de moi et moi avec ...
J'avais tout oublié, tout classé, reclassé et tout rangé dans des tiroirs,
puis, il suffit que je rêve (surtout que je m'en souvienne)
et voilà qu'une tornade foute le boxon dans tout ça ...

20:50 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/09/2008

... X temps après ...

Voilà ...
Toute ma vie se passe bien ..;
Magnifiquement bien ...
à tel point que je n'ai plus rien à raconter .. quasi ...
J'aime mon Lupus ..
J'aime mon appart ...
J'aime ma vie .. pour l'instant ...
J'ai pris toutes les distances qui s'imposaient...
J'ai gardé juste une certaine camaraderie ... C tout ...
Et voilà, comme d'hab ...
"Ah, la miss, ça va ?"
"Oué "
blablabla et ...
"Tu fais quoi ce soir ?"
"Euh, rien de spécial, j'ai un pote qui passe. Pour ?"
"ché pa je serè bien vnu te dire bjr"
"Euh, oué, bjr ça va, tu peux manger là et j'ai des cools canapés au cas où"
Nan mais ... franchement ... comment vais-je m'en débarrasser ...

16:23 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/01/2008

Social Butterfly ...

Même quand je prends toutes mes dispositions
et toutes les distances qui s'imposent...
Quelque chose m'empêche de retrouver cette paix ...
Quelque chose m'oblige ... l'oblige ...
Dimanche... heureusement, je n'ai pas craqué !
Heureusement, je ne craquerai plus ... (mensonge!)
Et dire qu'on est déjà 10 mois plus tard !
Il est la torture de certaines,
mais finalement, ne serait-il pas aussi la mienne ?
Suis-je pê aussi la sienne ?
En tous cas, paraîtrait que j'ai une place importante,
mais je n'arrive pas du tout à la définir,
et si c'était pareil ?

15:23 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/01/2008

Dans la gueule du "papillon ?"

Mon dilemme n’est plus …
Suis en proie aux jalousies insoutenables de 2 de ses soupirantes.
Les deux pourtant rivales se sont associées pour tenter de me faire craquer,
Et le tout, devant lui…
Disons plutôt qu’elles l’ont invité, il ne voulait pas y aller,
mais elles ont tellement insisté qu’il n’a rien pu faire….
Elles avaient donc déjà décider de jouer un sale petit jeu,
Mais lui, apparement, a du sentir venir et n’a pas voulu y participer…
Au final, j’ai senti un soutient de sa part, qui n’était pas exprimé de vive voix,
mais tout était dans le regard …
Donc, on a essayé d’éveiller en moi une paranoïa du tonnerre,
mais au lieu de m’énerver et de me recroqueviller et de m’enfuir,
je me suis lâchée, j’ai dansé, je me suis éclatée et avec un sourire jusque derrière les oreilles,
Elles me traquaient toute la soirée et quand lui ne me lâchait plus du regard,
elles n’ont plus rien su faire, leur mâchoire frôlait le sol,
et leur regard tentait de me massacrer …
Même si lui ne risque pas de me trahir,
La jalousie de ces dames est tellement forte,
qu’elles feront tout pour me casser ..
J’ai décidé de ne pas leur en laisser l’occasion…
Je refuserai donc, avec certains regrets c’est sur,
son invitation, sans en préciser la raison…
Où si, p-ê bien que je préciserai …
D’autre part, jamais plus je ne montrerai ma tête
a cette fille qui voulait tant essayer d’être ma meilleure amie,
mais qui s’avère être guère plus qu’une meilleure ennemie…
Je ne pensais vraiment pas attiser tant de jalousie …
Surtout qu’il n’y a vraiment pas de raison…
Je ne suis jamais qu’une roue de secours …
Enfin, c’est encore ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me dise que...

11:33 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2008

L'effet papillon ...

j'ai eu une demande officielle hier, en bonne et due forme...
Le papillon va habiter avec un pote (que je connais et super sympa)
et ils cherchent une troisième personne.
Histoire pouvoir prendre un truc plus grand.
Et surtout, ils veulent être n'importe où, mais sur la capitale ...
Donc, la question était "Est-ce que ça t'intéresse ?"
Moi : " bin, p-ê, c'est vrai que ça tombe à pic mais c'est un peu dangereux,
faut que je passe une nuit dessus, allé, que je réfléchisse bien quoi !"
"Pourquoi dangereux ?"
"Bin, moi, faut que je me calme un peu avec vous, 2 zozos, ça va être beau"
"T'inquiètes pas, ça fait partie de mes résolutions pour cette année"
"Puis, suis pas du tout maniaque, hein!"
"Tant mieux"
"Et surtout, j'ai un chat, il lui faut un espace vert"
"Mais pas de problème, tu sais bien, j'adore les chats"
En faite, c'est pas ça qui me turlupine le plus ... Le danger est ailleurs ...
Je ne pense pas que j'aurai une réaction particulière quand il ammènera une fille,
mais comment va-t'il réagir quand mon loup viendra ?
Il m'a posé la question si j'étais jalouse, mais lui ne m'a pas dit s'il l'est !
Puis, c'est même plutôt les autres que je crains ...
C'est p-ê que quelqu'un d'autre lachera une connerie ...
En faite, j'en arrive presque à regretter ce qu'il s'est passé...
Si ça n'était jamais arrivé, je foncerais sans même me poser de questions,
par ce que c'est une opportunité pour moi, mon chat et pour eux !
Je sais que l'entente serait hyper bonne, avec l'un comme avec l'autre ...
Mais là ... à cet instant précis, il s'agit d'un gros dilemne !

14:44 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/01/2008

Un papillon - une pensée qui vole

Ben, comme je disais précédement, le voilà qui revient ...
La fois passée, je devais lui demander un truc,
il m'a fait venir chez la pote, pour finalement me dire qu'il ne savait pas m'aider là,
mais qu'il fallait que je vienne chez lui ... Chose que j'ai refusé ...
La semaine après, on m'a amené de force chez la même pote,
en oubliant de me préciser qui j'allais y rencontrer .... Probablement pour voir ma réaction ...
Puis, l'annif d'un bon pote ... Pareil ... After chez toi ? qu'il me dit ...
Euh, non, pas d'after .... J'y vais là !
Là, dimanche, coup de fil du genre :
Dis, bonne année hein !
Oui ... toi aussi...
Eh, j'ai perdu mon phone, t'as pas les n° de tel et tel personne ?
Ben oui, je t'envoi ça sur le n° avec lequel t'appelle...
Euh, non, envoi sur le dernier n° que je t'ai filé si c'est bien un 0488
OK .... et si ce n'est pas celui-là j'envoi à celui-ci ...
Euh, non, regarde lequel t'as !
Oki ... c'est bon ...
3 heures plus tard ...
Dis, c'est moi, tu fais quelque chose ce soir ?
Oui !
Quoi ?
Je dors, demain je bosses !
Ah .. t'as pas envie de bouger ?
Non !
Bon, ok, allé, à bientôt ???
Moué, surement !
Pfff...
Finalement, hier, rebelotte...
Tu fais quoi ? etc etc ....
Hier soir, j'allais quasi bouger et puis... j'ai recommencé ...
Dis, c'est quand que tu cuisinnes encore un coup là pour moi ?
Ben, quand tu veux !
Ok, on verra !!
J'adore !!!!

17:27 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/11/2007

La métamorphose ?

Je vais le faire très court ce billet…
Lundi en 8, le gréco a encore fait parler de lui,
Mais cette fois-ci, c’est moi ...
Comme écrit ici plus bas,
lui ai demandé de re-cuisiner pour moi.
Ai eu droit aux petits plats dans les grands,
que j’ai mangé avec plus d’appétit que la fois précédente.
Me suis faite chouchouter et en avais vraiment besoin.
Il a insisté pour qu’on se lève et qu’on déjeune ensemble.
Sa coloc, déjà au lit, était au courant que je venais …
Il m'a resorti son grand jeu, comme s’il savait …
Tout fier, il m’a annoncé qu’il reprend les cours.
Un grand retour du côté un peu sérieux de la vie.
D’autre part, il m’a parlé d’une chose à laquelle je ne m’attendais pas.
Paraîtrait que s’il espace tant les moments où il m'appelle pour qu'on se voit,
ce ne serait pas pour rien …
Paraîtrait qu’il tente de garder une certaine distance,
que je tentais de m’imposer au départ aussi.
 
Il y a un certain temps, je parlais de certaines craintes,
Suite à l’aventure qu’il a avec quelqu’un d’autre.
Cette personne, depuis, je la connais de mieux en mieux.
Cette personne, depuis, m’apprécie pas mal et c’est réciproque.
Mais là, je viens de savoir…
Paraîtrait que maintenant, dès qu’elle m’aperçoit,
Elle nous visualise, le gréco et moi et elle en devient verte de jalousie.
Moi-même, n’avais pas vraiment remarqué…
Mais ces informations venant de sources très sûres,
évoquent en moi quelques questions du type « pourquoi ? »
J’avais pourtant bien expliqué à cette personne que de mon côté, c’était fini,
j’avais eu ce que je voulais et que je n’en voulais plus.
Qu’il n’y avait aucune chance pour que ceci se reproduise.
Du coup, je me demande s’il ne parlerait pas de moi par hasard …
J’ai réussi à reprendre le dessus sur mes sentiments pour lui,
mais entendre que lui aurait des sentiments pour moi,
c'est une chose que je crains et que je refuse.
 
Moi qui parlait de jouer un peu…

16:43 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/11/2007

Minute, papillon !!

L'avais vu y'a 1 mois... Il n'en a rien dit...
Ou, je ne m'en souviens pas ...
L'ai croisé y'a 3 semaines.. j'ai eu un doute mais ... très léger.
Ma coloc : c'est fini entre le gréco et sa meuf ..
Moi : ??? Aucune nouvelle et ... ne veux pas trop le savoir de toute façon ...
Elle : Sisi.. il me semble .. à l'annif d'untel il était et l'a dit ...
Moi : Ah, bon ... Bien ben, voilà... c'est reglé alors ....
En moi-même : Aaah, c'est ça que tout à coup ....
Depuis, me suis retrouvée en présence de son ex en after,
avec son nouveau gars, super cool, pas con et .. voilà ...
Mardi, 23h... appel ...
Salut Miss, tu fais quoi ce soir ?
Ce soir ? c'est passé, cette nuit? Dormir ! Demain boulot !
Tu ne veux pas passer la soirée avec moi ?
Nan !
Ah, tu bosses à nouveau ?
Oui !
Mais, t'es sûre de ne pas vouloir venir ? Comme ça, on se lève ensemble !
Sûre ... moi, dodo ...
OK, mais .. à très très bientôt alors !
On verra ....
La dernière fois, lui avais menti que j'avais un nouvel amant,
un bien, allé, mieux ...
Il a déjà oublié ou il veut remonter son niveau,
qui était de plus en plus décevant ???
Je ne m'entends pas accepter sa prochaine invitation,
et en même temps, ai envie de jouer, de l'utiliser, un peu ..
Genre, en refaire mon cuistot pour un soir ...
C'est mon tour ..

 

16:55 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/10/2007

Pamoison version 2.0

Ai encore eu un appel auquel je n'ai même pas répondu,
juste histoire de zapper l'histoire à fond ...
Pour l'instant, j'hésites même à changer de n° de phone ...
Tout en gardant le premier quand même mais bon ...
Si je zappe l'affaire, c'est pour une bonne raison.
La raison monte dans le metro gare du Midi direction Simonis,
entre 8h20 et 8h30.
Mon regard s'est posé sur lui la semaine passée pour une première fois,
depuis, c'est avec plaisir que le matin je fais le trajet vers le boulot ...
Ce matin, il m'a rendu le sourire que je lui ai fait ...
Tout ça n'est rien, mais c'est chouette ...
ça me permet de zapper surtout !!
Et no comment par rapport à des histoires de fin de passion ou autre avec le lupus ..
Sinon, vais p-ê penser à m'abstenir de parler de ça où que ce soit ..
Aussi, je vais mettre à gauche, le module permettant de m'envoyer des mails,
cela me permettra de mieux expliquer la situation à celle ou celui qui veut ...

21:06 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

05/10/2007

Je me forçais ...

Hier, je me disais justement que... bravo ...
ça fait bien 1 mois et quelque que je ne l'ai plus appelé,
plus envoyé d'sms, plus ....
1 mois et des poussières que je me force à l'oublier...
Mais je n'arrive plus à ne pas penser à lui de temps à autre... Pourtant, je me force ...
Donc, hier, je me félicitais ... Tout en me disant qu'il ne me donnait plus signe de vie non plus.
Le ferait-il encore un jour ? Comment vais-je réagir ?
Est-ce qu'il pense encore à moi de temps en temps ?
Brèf, pas mal de questions trottent dans cette petite tête ...
Suis un peu malade en ce moment, le doc m'a conseillé vivement de bien dormir ...
Donc, hier, GSM sur silencieux et .... dodo ...
Tout à coup, me réveille à 3h54 ... mon téléphone vibre sur le cube qui me sert de table de nuit...
C'est lui ... Pendant un court instant, je me demande si oui ou non je vais répondre...
Oui ...
-Allo ?
-Salut, c'est moi !
-Ah ça va ?
-Tu dors ?
-Oui !
-T'as repris le boulot ?
-Oui, un autre, un nouveau ...
-Tu dois te lever tôt demain ?
-Oui, pourquoi ?
-Ben, j'avais envie de venir te rejoindre ...
-Ah ! Ben, non ... je dors ...
-Ok, mais ... à bientôt alors ?
-Ok, on verra
Me voilà bien réveillée, pas très sûre de ce qui vient de se passer.
En regardant mon portable, je me rends compte qu'il a essayé de m'appeler
plusieurs fois depuis minuit (4 fois), qu'il m'a envoyé 2 messages ...
Et voilà qu'il m'appelle encore à une heure tout à fait indigne ...
Je me retourne un coup dans mon lit,
je respire bien profondement et hume mon oreiller sur lequel
j'ai vaporisé un petit coup avant-hier encore avec l'echantillon du parfum qu'il portait...
(histoire de me faire encore du mal)
Evidemment que je me force à l'oublier et encore,
je n'y arrive pas autant que je veux ..
Il ne m'aide pas non plus ...
A chaque fois que je me dis que maintenant, c'est tout à fait fini,
que je ne l'entendrai plus, que je dois tout ai fait oublier ce qu'il a pu se passer un jour,
il refait surface dans ma vie comme s'il m'entendait,
comme s'il savait ce qui se trame dans ma petite tête.
Un instant, j'ai cru que je l'avais vraiment oublié ...
Ce matin, je me demandais si tout ça était réel,
s'il m'avait vraiment appelé ou si j'en ai rêvé ...
Ai du aller checker dans mon portable pour trouver un traçe.

10:22 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

06/09/2007

Et pourtant ...

Je repense à nouveau à cette personne qui m’a omnibullée ces derniers temps et à laquelle je m’efforce tant bien que mal de ne plus penser.
Je ne veux pas pour autant oublier cette personne, mais je ne veux plus lui accorder autant de place dans ma vie, dans mon esprit et lui rendre la place qu’elle a cherché à mériter, ni plus ni moins.
Je garderai malgré tout pour cette personne une place toute particulière dans mon cœur car même si au fond de moi, je tergiverse à chaque fois que je prononce, entend ou même ne pense qu’à son nom, la seule douleur que je ressens est celle que j’ai bien voulu et cherché à m’infliger.
Je n’ai finalement qu’une fois de plus voulu me faire passer pour plus dure, insensible et forte que je ne suis réellement.
J’ai pensé faire bonne figure de la sorte, mais n’ai au final que réussi à avoir l’air inintéressée et aussi transparente ou invisible.
Peut-être que j’aurais du être sincère quant à ce que je ressentais réellement pour cette personne, ou que je n’aurais pas du lui faire croire qu’elle n’avait pas plus d’importance à mes yeux.
Elle n’a, je pense, même pas ressentit la passion qui m’a animé durant ces quelques moments qui furent pour moi précieux et qui me donnèrent l’impression d’être désirée, spéciale, presque belle et qui surtout me revalorisaient intérieurement, sensations que je n’avaient plus que connues assez rarement depuis que la durée s’est faite sentir dans ma relation, depuis qu’avec le temps, l’impression s’est installée que la chose est acquise et qu’il n’y a donc plus lieu de fournir d’efforts afin de charmer, séduire ou de courtiser l’autre, depuis que l’autre a été considéré comme propriété, donc comme quotidien et du coup banalité.
Je rêve encore tellement de ce moment où je sens que je ne suis pas oubliée et que retentisse cette sonnerie que je n’ose plus espérer.
Pour essayer de me faire oublier plus vite, j’ai essayé d’utiliser des méthodes plus radicales comme de rayer de mon répertoire,
espérant en même temps faire disparaître de ma mémoire,
opprimer, extirper ou extraire les souvenirs qui me font tant envier un petit retour en arrière.
La dernière fois que cette personne pensa à moi et m’en fut part, je ne m’y attendais plus et fut donc assez bouleversée, même émoustillée de savoir que je n’étais moi-même pas tout à fait oubliée.
J’ai ressenti ce jour là que je devais en profiter, savourer et surtout me délecter pleinement de chaque instant d’attention qui me serrait encore accordé.
J’ai donc essayé de photographier, de mémoriser, d’immortaliser et de rendre éternel chaque mot prononcé, chaque caresse ressentie, chaque souffle chatouillant ma peau, en ne cessant de penser que ce pouvaient être les derniers, non seulement avant longtemps, mais surtout que ce pouvaient être les tout derniers.
Aujourd’hui, je souffre par ce que j’aimerais tellement avoir encore l’impression de compter et que j’aspire encore explorer les mystères de son et de mon plaisir, qui me laissent des souvenirs tellement enivrants, dont je ne pourrais jamais en avoir assez.
Alors, j’essaie de me consoler et de me rassurer en me répétant que trop plaisir le tue justement.
Je m’apaise en me souvenant que j’avais toujours voulu l’avoir et que j’ai effectivement eu ce que je désirais et donc obtenu entière satisfaction, sans aucune protestation ou résistance quelconque, ni en ayant du insister ou cru percevoir la moindre rebuffade.
 couchée dans boule

15:15 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/09/2007

Les jeux sont faits...

Rien ne va plus ...
Nan, si j'écris ça, ça pourrait faire peur ...
Donc, jeudi soir, mon amie et moi sommes allé chercher les résultats de la prise de sang de la semaine dernière.
Z'ont encore ajouté 1h de stress à cette semaine ...
Verdict : Negatives, tant elle que moi ...
Avons été fêter ça d'ailleurs !!
Du coup, c'est clair, je ne ferai plus de bétises !!
Et pour être tout à fait sûre, y retournerai dans 3 mois ...

 

 

14:33 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/08/2007

Faut bien ....

Suite à mon aventure récente avec l'aut' connard,
pas que je le pense, mais ça me fait du bien de l'appeler comme ça,
je vais devoir prendre certaines choses en main.
Je m'explique...
Comme le disait un de mas meilleurs amis,
"ilse fait pas mal courser par les nanas,
et se laisse pas mal rattraper"
ça, je le savais, enfin, je m'en doutais,
vu qu'il m'avait demandé dès le premier jour si j'étais du genre jalouse,
ce sur que j'ai répondu... "Jalouse, pourquoi, t'as aucun compte à me rendre,
et moi non lus d'ailleurs !"
"Quoi, t'es pas jalouse ?"
"Probablement que oui, un peu, comme tout le monde,
mais nous, c'est différent !"
Sa question en cachait en faite une autre...
"Et ça t'arrive souvent de tromper ?"
"Nan, c'est la première fois"
Tout ça m'allait encore assez bien jusqu'à ...
Jusqu'à ce que j'apprenne qu'une de ces meilleures amies soit sidéenne ..
Je ne pense pas qu'il ait couché avec, vu qu'elle a +/- 30 ans de plus que lui,
mais d'un autre côté, ça ne veut rien dire...
D'un autre côté, s'il m'a posé la 2ème question, c'était p-ê pour se rassurer aussi.
Mais quand même... stressée depuis ... j'ai décidé d'aller me faire tester ...
J'voulais déjà le faire la semaine passée, mais mon Loup est venu me chercher et ....
Une de mes meilleures amies veut le faire aussi...
Donc,  ça me donne du courage et à elle aussi, qu'on aille toutes les 2 ensemble...
C'est pour tout à l'heure ...
Je n'ose même pas y penser ...
Qu'est-ce que je ferais si ... ?
Je larguerais mon Loup, mettrais la pression sur mon avocat,
et dépenserais tous les sous que je n'ai pas encore..
J'profiterais de la vie à fond la caisse ...
Sais pas ...
Bon, en attendant, je rassemble tout mon courage ...

13:00 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |