15/01/2008

Dans la gueule du "papillon ?"

Mon dilemme n’est plus …
Suis en proie aux jalousies insoutenables de 2 de ses soupirantes.
Les deux pourtant rivales se sont associées pour tenter de me faire craquer,
Et le tout, devant lui…
Disons plutôt qu’elles l’ont invité, il ne voulait pas y aller,
mais elles ont tellement insisté qu’il n’a rien pu faire….
Elles avaient donc déjà décider de jouer un sale petit jeu,
Mais lui, apparement, a du sentir venir et n’a pas voulu y participer…
Au final, j’ai senti un soutient de sa part, qui n’était pas exprimé de vive voix,
mais tout était dans le regard …
Donc, on a essayé d’éveiller en moi une paranoïa du tonnerre,
mais au lieu de m’énerver et de me recroqueviller et de m’enfuir,
je me suis lâchée, j’ai dansé, je me suis éclatée et avec un sourire jusque derrière les oreilles,
Elles me traquaient toute la soirée et quand lui ne me lâchait plus du regard,
elles n’ont plus rien su faire, leur mâchoire frôlait le sol,
et leur regard tentait de me massacrer …
Même si lui ne risque pas de me trahir,
La jalousie de ces dames est tellement forte,
qu’elles feront tout pour me casser ..
J’ai décidé de ne pas leur en laisser l’occasion…
Je refuserai donc, avec certains regrets c’est sur,
son invitation, sans en préciser la raison…
Où si, p-ê bien que je préciserai …
D’autre part, jamais plus je ne montrerai ma tête
a cette fille qui voulait tant essayer d’être ma meilleure amie,
mais qui s’avère être guère plus qu’une meilleure ennemie…
Je ne pensais vraiment pas attiser tant de jalousie …
Surtout qu’il n’y a vraiment pas de raison…
Je ne suis jamais qu’une roue de secours …
Enfin, c’est encore ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me dise que...

11:33 Écrit par n dans l'aventure | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.