22/10/2007

Ai retrouvé

quelques instants de vies perdues et ça donne :
La perte d'une histoire,
gravée dans la pierre de la vie,
c'est la perte d'une mémoire,
gardée pour les moments d'envie.
Vivons les minutes du présent,
qui font pleurer tout humain,
sans oublier ces instants charmants,
qu'on aimerait garder entre nos mains.
La suite est connue de tout le monde,
la traversée des maraicages de la mélancolie,
on y voit des humains qui fondent,
dans le côté triste de la vie.
Pendant ce temps,
cette goutte de sang se noit,
dans les larmes de mon océan.

21:03 Écrit par n dans Etats d'ame | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je t'apporte un peu de chaleur humaine pour que ta traversée des maraicages ne te soit pas trop pénible.

Écrit par : Christophe | 31/10/2007

Hi Merci... je crois que c'est fait ...

Écrit par : k@v@! | 13/11/2007

Les commentaires sont fermés.